La scalabilité d'Ethereum avec Fuel
0x756C
February 1st, 2023

Disclaimer : Cette publication est une traduction communautaire effectué par un membre de la communauté Fuel. Des relectures ont été effectuées, mais des erreurs peuvent subsister. Fuel Labs ne pourrait être tenu pour responsable de la conformité, pertinence ou cohérence des informations traduites.

Publication Originale: Scaling Ethereum With Fuel

Les VM alternatives sont cruciales pour permettre le scaling d’Ethereum

Malgré un univers web3 où les L1 alternatifs gagnent en popularité, Ethereum reste leader dans de nombreux domaines. Il a un large écosystème de développeurs et d'utilisateurs, une roadmap solide autour de la scalabilité de son consensus et de la disponibilité des données (*data availability), et des quantités massives de liquidités.

Ethereum accueille significativement plus d'actifs que n'importe quelle autre blockchain (source :  DefiLlama)
Ethereum accueille significativement plus d'actifs que n'importe quelle autre blockchain (source : DefiLlama)

Il est certain que construire autour de l’écosystème Ethereum permet de capturer énormément de valeur, en témoigne les différents rollups et solutions de scaling L2 construits sur Ethereum.

Mais en même temps, une tendance croissante montre que l’EVM et Solidity deviennent de moins en moins importants.

Nouvelle théorie : Du fait de l’expansion des L1, la compatibilité avec l’EVM sera :

A) moins importantes
B) un mauvais signal

Pourquoi un tel changement d’opinion ? Quand je croyais que la compatibilité EVM était nécessaire pour le succès d’une blockchain ?A mini thread-
— Dennison.og (@DennisonBertram) October 28, 2022

La compatibilité avec l’EVM n’est plus une nécessité quand il est sujet des nouvelles blockchain - ceci même pour celle construisant sur Ethereum.

L’opportunité

Aujourd’hui, le principal goulot d’étranglement de la scalabilité n’est pas la rapidité de l’execution des transactions, mais plutôt, les données absorbable au niveau du consensus et de la disponibilité des données (*data availability) . Dans cet environment, la lenteur d’exécution de l’EVM est “satisfaisant”, car il surpasse de toute façon la bande passante d’Ethereum.

Cependant, Ethereum suit la voie d’une amélioration de la scalabilité au niveau de sa couche de consensus & disponibilité des données (*data availability), avec le proto-danksharding arrivant bientôt et le sharding prévu pour 2023. Avec les fondamentaux de la scalabilité en ligne de mire, l’espace de block ne sera plus la principale contrainte. Le prochain goulot d’étranglement sera l’exécution : à quelle vitesse la couche d’exécution pourra traiter les transactions.

Dans ce futur, la lenteur relative de l’EVM couplée au fait qu’elle soit onéreuse en frais pour la computation, L’EVM atteindra ses limites et ne pourra suivre les avancées en matière de consensus et de disponibilité des données (*data availability).

L’EVM à été conçue pour être suffisamment performante dans le contexte de la version originale d’Ethereum. Pendant ce temps tous deux on connus des améliorations, mais, du côté de l’EVM, les progrès significatifs on continuellement été limités par la nécessité de conserver une compatibilité retroactive.

L'EVM n'a pas su suivre l'innovation en matière de scaling
L'EVM n'a pas su suivre l'innovation en matière de scaling

Afin de valoriser au maximum l’augmentation du traitement de données au niveau de la couche de base d’Ethereum, les L2 devrons suivre ces améliorations en construisant et en déployant des VM plus performante au niveau de la couche d’exécution.

Ce nouveau paradigme offre une opportunité (et un défi) pour les couches d’exécution afin de poursuivre la véritable scalabilité d’Ethereum : en allant au-delà de l’EVM.

La Solution

Fuel a été conçu spécialement pour cela : augmenter la scalabilité d’Ethereum en transcendant l’EVM.

Actuellement les L2 et rollups sont principalement conçus pour les blockchains monolithiques, ce qui signifie qu’ils ne sont généralement pas optimisés pour les L1 avec un important potentiel de traitement de données. Fuel est spécifiquement configuré pour exploiter ce potentiel.

En adoptant des principes de conceptions de VM nouveaux et améliorés, les couches d’exécution modulaire comme Fuel peuvent spécifiquement être optimisées afin d’obtenir une computation scalable et efficace.

Comment Fuel aidera à la scalabilité d’Ethereum ?

Avec tout ceci établis, comment Fuel aidera à la scalabilité d’Ethereum ? Il y a de nombreuses raison à cela :

♦️ Déploiement sur Ethereum

La Roadmap actuelle de Fuel prévoit un déploiement sur le réseau principal d’Ethereum. Le beta-2 testnet a deja été lancé avec un bridge vers le testnet d’Ethereum Goerli, et un lancement complet sur le réseau principal est prévu pour 2023.

🛣 Alignement avec la Roadmap d’Ethereum

La communauté de développeurs centrale d’Ethereum a explicitement déclaré quelle ce dirigeait vers un Ethereum centré sur les rollups . Dans le cadre de cette roadmap, Vitalik a relevé que “le scaling de la couche de base ‘base-layer’ d’Ethereum [sera] principalement axée sur combien de donnée les blocks peuvent contenir, et non sur l’efficacité de la computation on-chain”

Autrement dit, les efforts de scalabilité d’Ethereum se concentrent afin de permettre la transmission de données par les couches d’exécutions modulaires, et laissent la charge à ces dernières d’améliorer la vitesses d’exécution des transactions. Ainsi, Fuel se concentre à fournir un environnement d’exécution rapide et efficace, ceci pour supporter la roadmap concernant la scalabilité d’Ethereum.

🔐 FuelVM : Conçu pour la “Preuve de Fraude” dans le cadre de l’EVM

Les consignes de FuelVM sont spécifiquement conçues afin d’être à la fois expressives et permettre la preuve de fraude dans le cadre de l’EVM. En d’autres termes, Fuel a été conçu précisément afin d’utiliser Ethereum comme couche de résolution (settlement).

⛓ Amener des développeurs dans l’écosystème Ethereum

Fuel a été conçu en plaçant l’expérience développeurs au premier plan, et le language de programmation Sway suscite déjà un intérêt considérable. En construisant un DSL basé sur Rust avec des fonctionnalités exhaustives que les développeurs adorent, Fuel est positionné pour attirer un grand nombre de nouveaux développeurs dans l’écosystème.

la devX permis par @SwayLang est d’un autre niveau, les choix de design fait par @fuellabs_ pour sa vm sont très intéressant.

Je pense créer un court, mais intensif et exhaustif cours sur fuel et sway avec @Artemis_HQ, quand mes connaissances seront suffisantes.

— Reimão (@reimao42)November 6, 2022

De plus, la FuelVM permet des nouveaux usages impossibles avec l’EVM ( comme les DEX à orderbook). D’autres fonctionnalités et une meilleures expérience pours les développeurs permettra la naissance de nouveaux projets, des cas d’utilisations plus diversifiés et ainsi un plus grand nombre d’utilisateurs finaux.

En déployant Fuel sur Ethereum avec un trust-minimized bridge entre les deux réseaux, ces développeurs et utilisateurs contribueront directement à la croissance de l’écosystème Ethereum, plutôt que de migrer vers des L1 alternatifs

Fuel: Tout pour la scalabilité d’Ethereum

L’engagement d’Ethereum vers le chemin de la modularité signifie que rendre les computations plus scalable et efficaces sur la couche d’exécution est le nouvel objectif pour construire un écosystème Ethereum plus scalable. Les VM alternatives sont une pièce cruciale de ce puzzle et Fuel mène la charge sur cet effort.

En construisant la couche d'exécution modulaire la plus rapide, Fuel apporte une sécurité maximale et le plus haut débit flexible vers Ethereum.

⚡️Suivre Fuel ⚡️

Subscribe to Huzmond
Receive new entries directly to your inbox.
Collectors
View
#1
#2
#3
View collectors
This entry has been permanently stored on-chain and signed by its creator.
Author Address
0x756C5Fe4FD82A…39a7572302316D4
Content Digest
X2iz3mjZ0--eBOH…H2BtkqINCsBzcuU